Les Mondes de Nessa D.

Liferoad knitting
Retour en haut

Accueil > Liferoad & blabla > Danse, danse, danse de Haruki Murakami

dimanche, le 4 décembre 2016.

Danse, danse, danse de Haruki Murakami

Après une longue panne de lecture qui commençait à m’inquiéter, je retrouve enfin du plaisir à lire des romans. Il faut dire que prendre le train chaque jour aide beaucoup : bercée par le mouvement, un livre doudou en mains et je ne vois pas le temps passer. Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs bien souvent une fois descendue du train que je réalise qu’il a pris du retard en route. Et quand le trajet ne dure pas plus longtemps que prévu, il m’arrive de retrousser le nez, contrariée de devoir déjà interrompre ma lecture.

J’ai choisi Haruki Murakami pour m’accompagner dans mes nouvelles habitudes de déplacement train-boulot-dodo. Alors, je sais, je vous avais fait un article pour vous expliquer en long et en large comment j’allais gérer cette rubrique lecture et, au troisième article, voilà que je déroge déjà. Cependant, je ne compte pas chroniquer le livre. J’aime Murakami, ses univers poétiques alambiqués d’où on ressort à la fois léger et lourd, satisfait mais la bouche pâteuse. Et j’ai aimé "Danse, danse, danse", que dis-je, je l’ai adoré, je sais que je le relirai pour traquer les subtilités qui m’auraient échappées.

Donc, je ne vais pas le chroniquer vous disais-je parce que quand j’aime un livre à ce point, je n’ai pas de mots et la seule chose qui me semble avoir du sens sont les mots de l’auteur lui-même. Alors voilà, je vous partage quelques extraits, ceux qui m’ont frappée au coeur. Lisez et laissez-vous voguer...

- ... Mais ça ne suffira pas. Toi aussi il faudra que tu fasses tout ton possible. Si tu restes simplement assis à réfléchir, ça ne marchera pas. Tu n’aboutiras nulle part. Tu saisis ?
- Oui, je comprends, répondis-je. Mais alors qu’est-ce que je dois faire ?
- Danser, répondit l’homme-mouton. Continuer à danser tant que tu entendras la musique. Tu comprends ce que je te dis ? Danse ! Continue à danser !

- Ca ne m’émeut pas autant qu’autrefois.
- Pourquoi ?
- Sans doute parce que je sais qu’il n’y a pas beaucoup de vraiment bons morceaux. Il y en a très peu de vraiment bons. C’est comme ça pour tout. Les livres, les films, les concerts, il y en a toujours très peu de vraiment bons. Pour le rock aussi, c’est comme ça. Si tu écoutes la radio une heure entière, tu en entends à peine un de bon. Tout le reste, c’est du rebut de production de masse. Autrefois, je ne réfléchissais pas sérieusement à ça. J’aimais tout ce que j’écoutais. N’importe quel truc sans intérêt, sans importance était prétexte à faire vibrer mon coeur.

- Le système de pensée, ça ne vaut plus rien à notre époque. Ca a eu une certaine valeur, c’est sûr. Mais maintenant, c’est différent. Tout s’achète avec de l’argent maintenant. Même les systèmes de pensée.

Et toi, tu aimes Murakami ? N’hésite pas à me donner tes impressions :)

Nessa D.

Commentaire(s)


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bienvenue !


... et bonne visite sur le blog ! Vous y trouverez surtout du tricot, mais aussi des sujets de "vie". Mes objectifs ? Moins de tripalium, plus de liberté, d’autonomie et de créativité ! Le tout le plus sainement possible, quel que soit le domaine. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma page "A propos", directement dans le menu.

 
 

Me suivre, ailleurs ...


 

Mes instantanés...


 

Explorer les mondes