Les Mondes de Nessa D.

Liferoad knitting
Retour en haut

Accueil > Liferoad & blabla > Etre soi

dimanche, le 20 novembre 2016.

Etre soi

Hello tout le monde !

Me revoici enfin sur le blog, ouf ! Je ne l’ai pas déserté de mon plein gré, absolument pas ! Si vous avez lu mon dernier article, vous savez que j’ai déménagé il y a maintenant trois semaines. Ce dernier article était préprogrammé car je savais que je n’aurais pas de net le dimanche 30 octobre. Je ne m’inquiétais pas outre mesure puisque, un mois plus tôt, nous avions pris contact avec notre opérateur et fixé un rendez-vous le lundi 31 octobre. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes de l’internet.

Et puis d’opérateur foireux en opérateur foireux, de techniciens surchargés en sous-traitants lobotomisés, d’helpdesk robotisé en ras-le-bol généralisé, nous n’avons du net que depuis le 18 novembre. Près de trois semaines sans net à la maison ! J’ai fini par me résigner et par voir cette déconvenue comme l’opportunité de réfléchir à l’objet de mon manque et à l’utilisation que j’en fais. C’est évidemment de cela dont je vais vous parler aujourd’hui.

Tout d’abord, pour être honnête, on ne s’est pas ennuyé sans net : déballer des cartons, prendre ses marques, se remettre tout doucement d’une année qui nous a laissé sur les genoux…ça occupe les journées. Donc là n’a pas été le problème.

Le vrai problème, c’est que nous utilisons le net pour quasi tout : payer les factures, faire des achats, faire des recherches, contacter administrations et autres. Quand on ne sait plus faire toutes ces choses en ligne, c’est la panique, le temps file à courir à gauche et à droite, à téléphoner partout. Donc définitivement : oui je veux continuer à utiliser le net pour tout cela parce que : qu’est-ce que c’est pratique !!!

L’autre problème fut le blog évidemment. Le laisser totalement à l’abandon alors que j’étais si fière d’avoir publié de manière ultra régulière depuis son lancement, j’ai dû l’encaisser ! Et puis, les jours passant, j’ai relativisé, ce n’était quand même pas la fin du monde. Malheureusement, je sais que chaque fois que je manque de régularité, que ce soit sur le blog ou les réseaux sociaux, je perds des lecteurs, des followers, des gens quoi. Et oui ça me touche, oui je peux me sentir nulle de ne pas avoir été à la hauteur. Mais à la hauteur de quoi ??? Je ne suis pas une émission télé, je ne suis pas une série de fiction, je ne suis pas un pantin qui sort de sa boîte pour déclencher instantanément un moment de distraction par smartphones interposés. Je suis une employée de bureau à temps plein, une navetteuse, une amie, une fille, une créatrice, une maman, une compagne… bref je suis un être humain. Oui ça je suis et c’est tout ce que je peux vous offrir avec sincérité, moi en tant qu’être humain qui ne calcule pas, à travers mes mots d’être humain, ici, sur le blog, dans un endroit où je me sens bien et où je vous ouvre grand mes portes. Ceux pour qui ce n’est pas suffisant, il vaut peut-être mieux en effet qu’ils s’en aillent.

L’inquiétude a donc fait place à la réflexion, surtout par rapport aux réseaux sociaux - parce que le blog, je sais très bien que je ne veux pas le lâcher. Ah les réseaux sociaux… A vrai dire ils me prennent la tête depuis des années. Déjà quand je tenais mon blog précédent, je valsais constamment dans un je t’aime moi non plus enflammé. Quand je les vois comme un simple moyen pour informer sur ce qui se passe sur mon blog, ils m’agréent, quand je pense qu’ils sont indispensables pour se faire connaître et ramener des gens sur le blog, je sens poindre l’agacement et quand je vois toute l’énergie qu’on est censé y mettre pour « bien faire », ils me filent de l’urticaire. Si encore il n’y avait que des bisounours bienveillants qui y passaient, mais non, c’est tout à la fois. Et par ce tout, j’entends essentiellement tout ce que l’humanité compte de défauts, de méchanceté et d’exigences égoïstes et surréalistes. Bref, je ne sais pas comment les aborder et je dois dire que cette pause forcée qui m’en a tenue éloignée m’a fait parvenir à la conclusion suivante : je me porte bien mieux quand je ne dépense qu’un minimum d’énergie pour m’y vendre et quand je ne me fouette pas parce que je n’ai rien posté pendant x jours même si je sais pertinemment que je suis alors aux antipodes de la bonne pratique. (Rah, rien que d’écrire ces mots et je m’énerve ! )

A vrai dire, ce sujet me prend tellement la tête, il fout tellement le bazar dans mon cerveau que je n’arrive même pas à exprimer clairement mes idées.

J’espère en tous les cas que vous aurez compris un minimum le dilemme auquel je fais face. Tout ça pour vous dire à vous qui avez la gentillesse de passer me lire que si vous voulez … me lire justement… ^^ et avoir de mes nouvelles, le mieux est de traîner sur le blog plutôt que sur ma page facebook ou sur mon instagram. De même, si vous voulez échanger avec moi, les commentaires du blog sont là pour ça. Je préfère nettement qu’on se retrouve ici, dans la chaleur de mon blog plutôt que sur la place publique. Je suis dans ma vie virtuelle comme dans la « vraie » vie, discrète et incapable d’arpenter les trottoirs pour héler le chaland. Je ne sais pas encore ce qu’il va advenir de ma page facebook, je vais la garder mais je ne sais pas encore sous quelle forme ni pour quelle utilisation précise (informer uniquement sur la publication de mes articles ou sur mes créations ou les deux ou…). Quant à mon instagram, je compte lui donner un autre souffle en 2017 et sans nul doute le centrer sur mes créations quitte à ne publier qu’occasionnellement.

Je vous l’avais dit que je démarrais un nouveau chapitre de ma vie, qu’il allait falloir un peu de temps pour ajuster les choses et les mettre en place. Je vous avais dit que j’allais partager ce chemin avec vous… et il me semble que je tiens parole ;)

Je ne sais pas de quoi le prochain article sera fait, ça dépendra de mon humeur la semaine prochaine ;) En tous les cas, sachez que j’ai collé de la serviette et que je vais bientôt reprendre le tricot, mais aussi que je vais sortir mes livres de leurs cartons et que tout ça se retrouvera sur le blog à un moment ou un autre. L’idée d’acheter un bon appareil photo me trotte aussi dans la tête… Et je souris à l’idée de tout ce que je vais pouvoir partager avec vous ici dans les mois à venir.

Alors n’oublie pas : rendez-vous ici tous les dimanches à 7h00 ! Je n’attends que toi… parce que c’est (re)partiiiiii !

Nessa D.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bienvenue !


... et bonne visite sur le blog ! Vous y trouverez surtout du tricot, mais aussi des sujets de "vie". Mes objectifs ? Moins de tripalium, plus de liberté, d’autonomie et de créativité ! Le tout le plus sainement possible, quel que soit le domaine. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma page "A propos", directement dans le menu.

 
 

Me suivre, ailleurs ...


 

Mes instantanés...


 

Explorer les mondes