Les Mondes de Nessa D.

Liferoad knitting
Retour en haut

Accueil > Liferoad > En aparthé #1 : real life

dimanche, le 7 mai 2017.

En aparthé #1 : real life

2017 - Semaine 18 : Liferoad

Mes chers lecteurs,

Disclaimer : cet article a été écrit en sirotant du thé, je vous invite à vous munir vous aussi de votre boisson préférée pour profiter au mieux de votre lecture.

Cette semaine, j’avais en tête de publier un article tricot. Quelques tricoteuses attendent depuis des semaines que je montre mon dernier ouvrage, un col en lin et en laine tricoté avec des aiguilles n°3. Pour marquer le coup, je voulais le photographier porté sur moi avec une jolie lumière et tout le tralala. J’aurais fait cela timidement, sans montrer mon visage, mais quand même, la perspective était un événement à elle seule. Pour finir, la météo n’a pas été de mon côté, la lumière n’est pas au service de la photo pour l’instant. Et oui, n’a-t-on pas tendance à oublier que la vraie vie ne s’accomode pas toujours des impératifs dictés par nos activités virtuelles ? Nous non plus d’ailleurs. Et moi certainement pas.

Cette semaine, je n’avais pas envie de me plonger des heures durant dans la préparation d’un article blog "de bon ton", photos à prendre ou à chercher dans les banques d’images, recherches, etc. J’ai un peu culpabilisé : oh làlà, mon audience, oh làlà, mes lecteurs, oh làlà mon pauvre blog, oh... OH ! STOP. N’avais-je pas envie de vous écrire ? Mais si, bien sûr que si, j’ai tout le temps envie de vous écrire. Est-ce que cela doit toujours être hyper construit ? Hyper réfléchi ? Hyper photogénéisé ? Est-ce que je ne peux pas juste laisser courir mes doigts sur le clavier et les mots sur l’écran ? Cette foutue norme encore. Les diktats. Partout. Ici et là. En vérité et en virtuel. J’oscille en permanence entre m’y conformer et les envoyer valser.
Bon, si vous me lisez régulièrement, vous savez quel chemin je prends. En douceur certes, mais quand même...

Alors pourquoi agirais-je différement ici ? Il n’y a aucune raison et donc voilà pourquoi je suis en train de blablater en appar"thé"avec vous. Est-ce à dire que ma semaine a été mauvaise pour ne pas que je me plie aux diktats bloguesques de l’année 2017 ? Et bien, figurez-vous que pas du tout.

Ce lundi 1er mai, j’ai commencé ma deuxième saison du défi des 100 jours. Un saison "légère" puisque j’ai décidé de ne pas utiliser de cahier d’exercices, histoire de ne pas me mettre la pression et donc de prendre soin de moi (leçon bien apprise lors de la première saison). Je vais utiliser les cartes, une différente chaque jour et me limiter à l’intention tirée. Cela doit rester un jeu et, avec le cahier, pour cette fois, ça ne l’aurait pas fait.

J’ai également commandé de nouvelles aiguilles à tricoter, principalement des n°3 pour pouvoir travailler sur plusieurs encourts en parallèle. Quand je tricote un ouvrage, j’en ai souvent deux ou trois autres qui naissent en même temps dans ma tête. Pouvoir les poser de suite sur des aiguilles me soulagera le cerveau je pense.

J’ai commencé à travailler sur un projet qui me tient à coeur, lié à la fois au blog, au tricot, au partage et que j’espère lancer officiellement en septembre, mois anniversaire du blog. Ce sera totalement gratuit, régulier et... je n’en dis pas plus pour l’instant.

En même temps que ce projet, je jette les balises pour un autre projet qui, je l’espère, verra le jour dans deux ans tout en rédigeant une liste des to do pour peaufiner le design et le fonctionnement du blog.

Et puis, bien sûr, je suis allée travailler, je me suis occupée de mon loulou, de ma vie de famille, nous avons reçu des amis, planifié le travail dans le potager (nos plants de tomates arrivent la semaine prochaine !!). Nous avons regardé le documentaire de "Les internettes" - qui ne m’a pas réconciliée avec les réseaux sociaux et les diktats du net pour "plaire" soit dit en passant.

Bref, okay je ne vous ai pas pondu un article-vitrine, c’est vrai, à la place vous avez un article spontané, écrit gaiement entre deux des activités citées plus haut. Je ne vous vends rien, je ne vous aguiche pas, je ne vise pas les vues, je ne vous informe même pas, je vous parle, je vous apporte de la vie, de la bienveillance et le souhait sincère que vous allez bien, que votre semaine à vous aussi a été vécue dans la plus grande liberté possible. Et c’est tout. Et c’est bien.

(Aaah ça fait du bien de papoter comme ça, sans prise de tête, non ?)

PS : j’ai aussi décidé d’arrêter le tutoiement, je vous expliquerai pourquoi dans un prochain article

Je vous souhaite un excellent dimanche.

A très vite !

Nessa D.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bienvenue !


... et bonne visite sur le blog ! Vous y trouverez surtout du tricot, mais aussi des sujets de "vie". Mes objectifs ? Moins de tripalium, plus de liberté, d’autonomie et de créativité ! Le tout le plus sainement possible, quel que soit le domaine. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma page "A propos", directement dans le menu.

 
 

Me suivre, ailleurs ...


 

Mes instantanés...


 

Explorer les mondes